À PROPOS













LA BOITE À OUTILS SPÉCIAL CONFINEMENT


Alors que l’on était envahie d’informations répétitives et anxiogènes pendant la période de confinement, il était difficile de rester positif et serein. Comment créer un graphisme positif ? Le but était de contre-balancer visuellement l’esprit négatif des communications actuelles afin de permettre au public visé de changer "d'air". Cette communication n’avait pas de but informatif, elle aavait une visée distractive. Le graphisme devait donc s’inscrire dans un registre ludique et non institutionnel.